Devenir membre

cityoki
Paris
La haute joaillerie parisienne - Luxe - Paris - Cityoki

Les 1001 facettes de la haute joaillerie parisienne

Paris, ville lumière, capitale de la mode, brille également de tous ses feux par la créativité et la qualité de ses grandes maisons de haute joaillerie parisienne.

Héritières d’une longue tradition d’orfèvrerie – rappelons que le premier diamant taillé d’Occident ornait la belle Agnès Sorel, favorite du roi Charles VII – les grandes maisons de haute joaillerie parisienne bénéficient d’un savoir-faire incontestable.

Apparue à l’époque des cours fastueuses et des grands bals, à la lumière des lustres scintillants, la haute joaillerie parisienne a su perpétuer son art au travers du temps et des aléas de l’histoire, transcendant les modes.

Aujourd’hui encore, les joailliers continuent de fasciner le monde entier par l’éclat de leurs créations. Celles-ci, portées par les stars lors des cérémonies (Cannes en premier lieu) et par les têtes couronnées (l’on se souvient du diadème Van Cleef and Arpels de S.A.S. Charline de Monaco lors de son mariage) ou encore présentées en grande pompe lors de la fashion week de Paris sont l’occasion de démontrer le savoir-faire des artistes joailliers qui font pâlir d’envie toutes les fashionistas et les It Girls de la planète. Parmi les collections les plus impressionnantes de l’année 2015, comment ne pas tomber en pâmoison devant la collection Soie de Dior par Victoire de Castellane, imitant de façon saisissante les fronces des rubans, ou encore devant la surprenante rencontre de plumes et des pierreries de la collection Secrets and Lights de Piaget en partenariat avec la plumassière de renom Nelly Saunier. Le bien nommé « Etourdissant : bracelet Romanov » de Cartier, le collier réversible Joghpur de Boucheron par Claire Choisne, les ravissantes fleurs de la collection capsule Fleurs d’Opales de Chopard ou encore la fantaisie clinquante des créations de Tiffany reflètent également l’élégance à la française.

Avec ces pièces estimées à quelques milliers voire plusieurs millions d’euros, destinées à une clientèle extrêmement fortunée, la haute joaillerie parisienne peut s’enorgueillir de proposer les plus belles pierres provenant du monde entier, serties de manière toujours plus audacieuse. L’iconique collier / bracelet transformable de Van Cleef and Arpels et, plus récemment, les boucles d’oreilles/collier présentés par Chopard il y a quelques semaines à peine, se parent des plus belles pierres. Certaines pièces nécessitent plus de 2000 heures de travail et plusieurs années de recherche avant de trouver la pierre parfaite.

Mondialement connue, la Place Vendôme et ses alentours regroupent depuis plus de cent ans la fine fleur de la joaillerie parisienne (Boucheron 1893, Cartier 1899, Chaumet 1902,  Van Cleef and Arpels 1906, Mauboussin en 1955, Bvlgari et Repossi en 1986, Piaget et Chanel Joaillerie en 1991, Lorenz Baümer en 1994, Fred en 1999, Dior Joaillerie en 2001, et Vuitton Joaillerie en 2012, etc.), faisant de ce quartier la vitrine incontournable de la joaillerie parisienne. Certaines maisons n’hésitent pas à présenter leurs collections, comme Van Cleef and Arpels au Musée des Arts Décoratifs en 2013 ou Cartier au Grand Palais un an plus tard.

Avec de tels atouts, pas étonnant que le marché annuel de la haute joaillerie soit estimé entre 1 milliard et 1,5 milliard d’euros et que de nouvelles marques voient le jour.

Adresse : Place Vendôme - 75001 Paris

Quartier : Vendôme

Transport : Métro : Concorde

  • Partagez

Retrouvez-nous

Découvrir les villes

Partagez vos photos

  • Horniman Museum - Musée - Forest Hill - Londres - Cityoki
  • Chinatown - Quartier - New York - Cityoki
  • Eleven Madison Park - Restaurant - Midtown - New York - Cityoki
Partager